par titre | 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 | par pays | par réalisateur.rice
 
 
 

 
No Regret (Huwihaji anha)
Leesong Hee-ll | Sud Corée | 2006 | 35mm | 113 min | v.o. coréen | s-t.a_en

Orphelin ambitieux et ouvertement gai, Su-Min caresse le rêve d’étudier le design à Séoul. Ouvrier dans une usine le jour et chauffeur privé la nuit, il repousse les avances d’un Jae-Min ivre, dont on découvrira plus tard qu’il est issu d’une riche famille conservatrice et cadre dans cette usine. Même si, dans un contexte de compressions budgétaires, Jae-Min parvient à sauvegarder le boulot de Su-Min, celui-ci démissionne par fierté et devient, malgré lui, escorte dans un club pour hommes. Obstinément quoique doucement persistant dans ses avances, Jae-Min encaisse les refus énergiques de Su-Min jusqu’à ce que, subitement, les deux hommes s’éprennent l’un de l’autre. Mais ce nouveau bonheur sera rapidement menacé par les fiançailles imminentes de Jae-Min et les objections parentales. Pourront-ils se sortir sans regret de ce revirement de situation ? Le directeur gai Leesong Hee-il conjugue ici une fine observation sociologique et une maîtrise du septième art dans un premier et impressionnant long métrage. No Regret s’est attiré la faveur critique et publique, sur le plan local et international. Avec ses interprètes naturels, ses intrigues secondaires éclairantes et une cinématographie sublime, No Regret est un portrait résolument érotique de la vie gaie contemporaine, une victoire audacieuse pour le cinéma indépendant coréen.

vendredi 16 nov_19h00 | PGM02 | Imperial

SITE OFFICIEL

 
The World Unseen
Shamim Sarif | Grande-Brétagne | 2007 | 35mm | 99 min | v.o. anglaise

Au fur et à mesure que l’apartheid impose sa loi brutale et resserre son emprise sur Cape Town, le Location Café, géré par l’impétueuse Amina (Sheetal Sheth), demeure une oasis pour tous les marginaux du quartier : une serveuse noire, un partenaire commercial « de couleur », Jacob (David Dennis, qui livre une performance tout en nuances) et une maîtresse de poste blanche nommée Madeleine (la gracieuse Grethe Fox). Bravant les lois injustes et malgré les visites fréquentes des policiers, Amina s’entête à briser tous les tabous. Un jour, elle rencontre une mère de famille mariée plutôt traditionnelle, Miriam (Lisa Ray de Bollywood, Hollywood, Water), et c’est le coup de foudre. Miriam réussit tant bien que mal à contenir sa fascination pour la rebelle Amina, mais elle prend rapidement conscience de l’ampleur des contraintes familiales auxquelles elle est assujettie. Pendant que Jacob et Madeleine entreprennent timidement une relation amoureuse, Amina décide de donner à Miriam des leçons de conduite qui risquent d’avoir des conséquences libératrices… Dans ce mélange de Bagdad Café et de Driving Miss Daisy au style très maîtrisé, l’auteure et réalisatrice Shamim Sarif révèle que parfois, il y a bien peu de différence entre les obligations familiales et la répression politique, sans pour autant tomber dans le prêchi-prêcha. Film sur les victoires douces-amères remportées en dépit d’outrages incessants à la décence et à la dignité, The World Unseen nous rappelle que la résistance n’est pas toujours futile et qu’elle est paradoxalement parfois la seule chose qui nous permet d’affirmer notre visibilité.

vendredi 16 nov_21h00 | PGM04 | J.A. de Seve

 
Shelter
Jonah Markowitz | États-Unis | 2007 | video | 90 min | v.o. anglaise

Jonah Markowitz États-Unis 2007 vidéo 90 min v.o.a. Zach (Trevor Wright, anciennement de Boston Public et de NYPD Blue) est coincé à San Pedro, en Californie, où il est cuisinier et artiste urbain. Renonçant à une bourse d’études en art afin de contribuer à l’éducation de son neveu Cody, il divise son temps entre son père souffrant, sa relation chancelante avec sa petite amie Tori et les drames domestiques de sa sœur Jeanne, une mère négligente (Tina Holmes de Six Feet Under). Mûrissant plus vite que ses amis privilégiés, Zach se console avec le surf, passion qu’il partage avec Shaun (Brad Rowe, Billy’s Hollywood Screen Kiss), le frère aîné gay de son meilleur ami. Zach cédera lentement mais sûrement aux avances de Shaun, mais arrivera-t-il à concilier ses rêves et ses ambitions et les réalités familiales ? Premier film de Jonah Markowitz, Shelter démontre qu’un drame intelligent et franc sur les tensions entre classes sociales, sur le coming-out et la famille est parfaitement compatible avec de beaux mecs qui se glissent dans et hors de leurs wetsuits dans un cadre paradisiaque. Une éblouissante trame sonore, des images fluides et une interprétation impeccable font de Shelter un autre chef-d’œuvre dans le genre coming-out.

vendredi 16 nov_21h15 | PGM03 | Imperial
Également dans ce programme : Signage


 
Signage
Rick Hammerly | États-Unis | 2007 | video | 13 min | v.o. anglaise

La rencontre fortuite d’un jeune sourd force un homme de 41 ans à faire face à son avenir incertain dans le monde gay d’aujourd’hui obsédé par la jeunesse.

vendredi 16 nov_21h15 | PGM03 | Imperial
Également dans ce programme : Shelter


 
© Image + Nation 2007. Tous droits réservés. Design site : ektoplasme.com // Powered by : globalsound.ca