par titre | 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 | par pays | par réalisateur.rice
 
 
 

SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
All My Life (Toul Omiri)
Maher Sabry | Égypte | 2008 | video | 120 min | v.o. arabe | s-t.a_en

Une rupture soudaine dévaste Rami, comptable de 26 ans et amateur de danse. au moment même où son monde s’effondre, sa meilleure copine de fille, Dalia, érudite et féministe, décide d’aller faire un doctorat ... [+]

Une rupture soudaine dévaste Rami, comptable de 26 ans et amateur de danse. au moment même où son monde s’effondre, sa meilleure copine de fille, Dalia, érudite et féministe, décide d’aller faire un doctorat en Californie. Entre-temps, son autre « copine de fille », Kareem, médecin respecté, échappe de justesse à une arrestation à bord du Queen Boat, dans un incident qui provoque des secousses sismiques dans leurs vies personnelles et professionnelles. À mesure que l’autosatisfaction de Rami est mise à l’épreuve par des rencontres torrides avec de magnifiques étrangers, se pourrait-il que sa propre sécurité personnelle soit compromise ? Au coeur de ce premier film égyptien ouvertement gai se trouve la célèbre cause « Cairo 52 ». Filmé sur une période de trois ans et financé de façon indépendante dans le but d’éviter toute allégation de partialité antiarabe ou pro-occidentale, ce bijou de film, généreux et réfléchi, de Maher Sabry rassemble des comédiens et des techniciens de différentes nations arabes. politique et érotique à souhait, All My Life dépeint les tensions entre l’acceptation et le mépris de soi, le courage et la lâcheté, le féminisme et le fondamentalisme. Puissante dénonciation de l’autoritarisme, ce chef-d’oeuvre de Sabry rappelle au mouvement de libération LGBT le besoin urgent et immédiat d’agir. Tenant son titre du succès éponyme de Mohammad Abdel-Wahab, All My Life est un tour de force de la trempe de A Jihad for Love, présenté l’an dernier. [-]

27 _17h00 | PGM 30 | Imperial

SITE OFFICIEL

 
Girl Inside
Maya Gallus | Canada | 2007 | video | 78 min | v.o. anglaise

Madison, grande connaisseuse de martini-pomme et skateuse, se prépare à vivre la transformation de sa vie pendant que vivien, sa flamboyante grand-mère de 80 ans, l’encourage à vivre une vie de star! Le doux ... [+]

Madison, grande connaisseuse de martini-pomme et skateuse, se prépare à vivre la transformation de sa vie pendant que vivien, sa flamboyante grand-mère de 80 ans, l’encourage à vivre une vie de star! Le doux choc intergénérationnel des cultures sur la vision de la mode et du comportement féminin qui en résulte nous rappelle en toute simplicité comment se forgent les conceptions et les interprétations de la notion de genre. Filmé sur une période de trois ans, le film couvre les hauts et les bas de la transition de Madison – et sa découverte de l’amour inconditionnel et inattendu de son meilleur ami Cameron. Alors que le fils et le frère cèdent la place à la fille et à la sœur, la famille de Madison, qui vit dans un village rural du Nouveau-Brunswick, fait preuve d’une bienveillance extraordinaire malgré la pression. Ce documentaire chaleureux et humoristique nous donne un aperçu de ce que peuvent ressentir les filles – à l’intérieur. Fort appréciées dans le monde du documentaire, Maya Gallus et Justine Pimlott (Fag Hags: Women Who Love Gay Men) nous reviennent avec un film gagnant d’un prix Gemini sur la découverte de l’identité sexuelle. Girl Inside brosse un portrait émouvant d’une famille en transition et des étranges douleurs et plaisirs qui naissent d’une deuxième rencontre avec soi. [-]

27 _19h00 | PGM 32 | ONF_NFB

SITE OFFICIEL

 
The Lost Coast
Gabriel Fleming | États-Unis | 2008 | 35mm | 74 min | v.o. anglaise

Jasper, jeune homme peu sûr de lui fiancé à Wendy, retrouve ses amis du secondaire Lily et Mark pour une soirée d’Halloween mémorable. La gothique Lily, ancien flirt du secondaire de Mark, son ami ... [+]

Jasper, jeune homme peu sûr de lui fiancé à Wendy, retrouve ses amis du secondaire Lily et Mark pour une soirée d’Halloween mémorable. La gothique Lily, ancien flirt du secondaire de Mark, son ami gai, est à présent sa colocataire. Pendant que les jeunes désabusés dans la vingtaine se rendent au coeur du Castro, il apparaît clairement que leur amitié s’est étiolée. Caleb, nerd incapable de tenir sa langue et amant occasionnel de Mark, fera éclater les choses au grand jour. assailli par de joyeux fêtards et espérant trouver un peu d’ecstasy, le triste trio se lance à la recherche de Shanti, dealer insaisissable. Jasper et Mark entament un jeu émotif furtif qui révèle peu à peu les profondes ambiguïtés qui teintent leur amitié. Avec son titre inspiré d’un segment particulièrement dangereux de la côte de la Californie et d’un jeu de Xbox, ce deuxième long métrage de Gabriel Flemming tient à la fois du film de coming out et du mumblecore. Sa narration non linéaire reflète efficacement le cheminement complexe au terme duquel les protagonistes finissent par faire la lumière sur eux-mêmes. La bande-son éthérée vient souligner l’étrange gaieté de l’Halloween et entraîne le spectateur dans une douce transe audiovisuelle fantaisiste. [-]

27 _19h15 | PGM 31 | Imperial
Également dans ce programme : The Lonely Lights. The Colour of Lemons


SITE OFFICIEL

 
The Lonely Lights. The Colour of Lemons
Benjamin M Piety | États-Unis | 2007 | 35mm | 16 min | v.o. anglaise

Une magnifique réflexion sur l’amour, le désir et la sexualité, où défilent une série de souvenirs évocateurs. ... [+]

Une magnifique réflexion sur l’amour, le désir et la sexualité, où défilent une série de souvenirs évocateurs. [-]

27 _19h15 | PGM 31 | Imperial
Également dans ce programme : The Lost Coast



 
Annie Leibovitz: Life Through a Lens
Barbara Leibovitz | États-Unis | 2006 | video | 83 min | v.o. anglaise

Seule femme et deuxième portraitiste vivante à avoir exposé à la national portrait Gallery, à Washington, D.C., Annie Leibovitz a produit des photos commerciales légendaires qui méritent amplement un budget de film indépendant ! ... [+]

Seule femme et deuxième portraitiste vivante à avoir exposé à la national portrait Gallery, à Washington, D.C., Annie Leibovitz a produit des photos commerciales légendaires qui méritent amplement un budget de film indépendant ! Enfin passée de l’autre côté de l’objectif, la photographe renommée de Rolling Stone et de Vanity Fair relate sa vie, cadrée par des fenêtres de voitures ou autres hublots et sur fond de road trips et de révolutions. Instigatrice de controverse prudente, Annie nous parle de sa relation déterminante et peu orthodoxe avec Susan Sontag et de la maternité à l’âge de 51 ans. La réalisatrice de documentaires primée Barbara Leibovitz a réalisé une œuvre impeccable où contenu et forme se complètent à merveille, qui sied parfaitement à la vie si bien vécue de sa sœur dans le domaine de la photographie commerciale. Le style de la jeune Leibovitz trahit son expérience de travail à Entertainment Tonight, entremêlant généreusement des scènes de la séance de photo pour le film Marie Antoinette de Sofia Coppola avec des images d’archives, des vidéos maison intimes et des photos provenant des archives personnelles d’Annie. Réflexion élogieuse sur le mode de vie américain (rappelant un peu celui de Keith Haring), le film présente des entrevues avec des célébrités telles que Mikhail Baryshnikov, Hillary Clinton, Yoko Ono, Patti Smith, Gloria Steinem, Jason Schwartzman, Whoopi Goldberg et bien d’autres encore. [-]

27 _21h00 | PGM 34 | ONF_NFB

SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Otto; Or, Up With Dead People
Bruce LaBruce | Can/Allemagne | 2008 | video | 94 min | v.o. anglaise

L’auteur queer Bruce LaBruce (Hustler White, Raspberry Reich) réussit un beau coup avec cette histoire de zombie à l’esprit d’aventure, de Liebestod (amour-mort), de soif de sang et de soif tout court. pâle, déguenillé ... [+]

L’auteur queer Bruce LaBruce (Hustler White, Raspberry Reich) réussit un beau coup avec cette histoire de zombie à l’esprit d’aventure, de Liebestod (amour-mort), de soif de sang et de soif tout court. pâle, déguenillé et puant, Otto est un jeune zombie qui attire les regards curieux alors qu’il chancelle et parcourt en bondissant un chemin qui ne mène nulle part en particulier. Il ne sait pas qui il est ou était, pas plus qu’il ne sait où il se dirige, mais il va bientôt devoir se nourrir à nouveau… et quiconque fait des avances à ce jeune mâle abandonné, muet et pâle, aura la surprise de sa vie… au lit. L’art imite la mort lorsqu’Otto rencontre la cinéaste underground Medea Yarn. Bien qu’elle soit déjà en train de réaliser un film de zombies, elle reconnaît une star en Otto, qui, pour le plus grand plaisir de sa réalisatrice, accepte de jouer dans son film le rôle qui correspond déjà à sa vie. Mais lorsqu’Otto se remémore l’agréable aventure amoureuse qu’il a autrefois vécue avec un autre jeune garçon, cela le lance sur un terrain inconnu et redoutable qui le forcera à concilier les divers éléments de sa vie et de sa mort. LaBruce se fait l’observateur d’unions charnelles voraces parfaitement dans le ton, qu’il double avec grâce d’une note triste et émouvante. L’incroyable succession d’organes engorgés et de liquides corporels associe avec aplomb soif d’amour et pulsion de mort. [-]

27 _21h15 | PGM 33 | Imperial
Également dans ce programme : The Last Son


SITE OFFICIEL

 
The Last Son
Bartholomew Sammut | Can/Ausralie | 2008 | video | 5 min | v.o. anglaise

Un jeune gai se rend compte de ce que sa « famille » attend de lui : qu’il commette un acte plutôt macabre. ... [+]

Un jeune gai se rend compte de ce que sa « famille » attend de lui : qu’il commette un acte plutôt macabre. [-]

27 _21h15 | PGM 33 | Imperial
Également dans ce programme : Otto; Or, Up With Dead People