par titre | 28 29 30 31 01 02 03 04 05 06 07 | par pays | par réalisateur.rice
 
 
 

SITE OFFICIEL

 
All Boys
Markku Heikkinen | Finlande/Danemark | 2009 | | 72 min | v.o. finnoise, tchèque et allemande | s.-t.a_en

Une séquence puissante résume l’essence du film All Boys. Tandis que le pornographe Dan Komar s’extasie, dans un confort relatif, sur ses espoirs de vivre un amour durable, son ancien ... [+]

Une séquence puissante résume l’essence du film All Boys. Tandis que le pornographe Dan Komar s’extasie, dans un confort relatif, sur ses espoirs de vivre un amour durable, son ancien bien-aimé Ruda, engourdi par l’alcool et la drogue, s’endort dans un conteneur sale. Le documentariste finlandais Markku Heikkinen relate l’ascension et la chute de l’industrie de la porno gaie en Tchécoslovaquie (et par extension, en Europe de l’Est). Son film est centré sur Komar, qui est largement reconnu pour avoir créé l’engouement pour la pratique du bareback. À la croisée de Boogie Nights et de Not a Love Story, All Boys propose des entrevues avec de nombreuses stars du porno de renommée internationale (essentiellement des hommes hétérosexuels) ainsi qu’avec leurs parents ou partenaires. De l’entreprenant Filip au démuni Ruda, ils décrivent comment ils ont été attirés dans une industrie où les carrières dépassent rarement une limite d’âge étroite et les prédisposent à la prostitution. Malgré certaines inégalités, All Boys présente une vision révélatrice d’une tendance qui fut un jour populaire dans le monde de la pornographie. Si Heikkinen affirme que la scène porno tchèque s’est laissée « dévorer par la cupidité », ne vous y trompez pas; les entrevues avec des consommateurs typiques de porno qui jalonnent All Boys démontrent clairement à quel point nous avons contribué. [-]

30 _13h00 | PGM 06 | Theatre Hall Concordia


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Fierté gay
Sylvain Desmille | France | 2010 | | 52 min | v.o.français

Les images sont tout aussi inoubliables qu’elles sont indélébiles : la foule révoltée des émeutes de Stonewall, Poiret et Serrault dans La cage aux folles, un condom rose recouvrant la ... [+]

Les images sont tout aussi inoubliables qu’elles sont indélébiles : la foule révoltée des émeutes de Stonewall, Poiret et Serrault dans La cage aux folles, un condom rose recouvrant la tour Eiffel et Jean-Marie Le Pen proposant d’ouvrir des « sidatoriums ». Adolescent à l’aube de cette époque tumultueuse, Sylvain Desmille suit depuis avec intérêt la couverture médiatique de la révolution en marche. Dans ce documentaire, il procède à un examen minutieux de la façon dont les LGBT ont été représentés dans les médias au cours des 40 dernières années et nous fait part de ses propres attentes et expériences en tant qu’homosexuel. Les vieux stéréotypes sont tombés, mais ils ont fait place à de nouveaux clichés : autrefois considérés comme des malades mentaux et traités comme des criminels, nous jouissons aujourd’hui d’une image plus soignée et polie. Dans ce film réalisé en collaboration avec la chaîne de télévision française Planète, Desmille explore dans quelle mesure la télévision crée ou reflète nos réalités. Son documentaire au ton tout à fait inusité est entremêlé d’extraits d’archives qu’il a puisés à l’Institut national de l’audiovisuel (INA) et d’entrevues approfondies avec le philosophe André Baudry, l’auteur Edmund White et l’artiste de performance et poète John Giorno. Fierté gay est un excellent complément à Guibert cinéma, et les deux films constituent ensemble une réflexion captivante sur les rapports entre l’image et les communautés LGBT. [-]

30 _13h00 | PGM 07 | Goethe-Institut


 
Guibert cinéma
Anthony Doncque | France | 2010 | | 58 min | v.o.français | s-t.a_en

Auteur prolifique et photographe de talent, Hervé Guibert dut attendre la publication de À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie, un succès de scandale, pour atteindre à la ... [+]

Auteur prolifique et photographe de talent, Hervé Guibert dut attendre la publication de À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie, un succès de scandale, pour atteindre à la notoriété. Critique de cinéma et de photographie au journal Le Monde, Guibert obtiendra plus tard un prix César à titre de co-auteur, avec le réalisateur Patrice Chéreau, du révolutionnaire scénario de L'homme blessé. Anthony Doncque trace ici le portrait très humain de cet enfant terrible, prenant grand soin d’éviter les nombreuses trahisons subies, les rivalités mesquines et les détails émoustillants pour se concentrer sur la grande beauté et le charme de Guibert, et relater des anecdotes émouvantes de la part d’amis proches et de collègues souvent oubliés. Si Doncque adopte dans son documentaire un style plutôt formel et opaque, la narration mélodieuse d’Isabelle Adjani et les interprétations dénudées que fait Cyrille Thouvenin (Juste une question d’amour) de la prose de Guibert, ainsi que les rares extraits de La pudeur et l’impudeur, contribuent à faire revivre pour nous ce génie inspiré de Genet. Doncque donne une autre chance à la France, qui hésite à revenir sur l’impact dévastateur de la pandémie du sida. En même temps qu’il fait l’éloge tardif d’un artiste complexe, Guibert cinéma fait découvrir un héros d’hier à une nouvelle génération. [-]

30 _14h15 | PGM 08 | Goethe-Institut


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
The Seminarian
Joshua Lim | États-Unis | 2010 | | 101 min | v.o.anglais

Réservé, romantique et promis à un bel avenir, Ryan (le charmant Mark Cirillo) étudie dans un séminaire évangélique conservateur de renommée internationale. Il puise réconfort dans sa foi bon enfant, ... [+]

Réservé, romantique et promis à un bel avenir, Ryan (le charmant Mark Cirillo) étudie dans un séminaire évangélique conservateur de renommée internationale. Il puise réconfort dans sa foi bon enfant, quelques aventures occasionnelles et la compagnie de ses condisciples homosexuels qui se prétendent hétéros – l’ambivalent Anthony (Javier Montoya) et le superbe Gerald (Matthew Hannon), qui vit une passion secrète. Entre les visites hebdomadaires qu’il rend à sa mère veuve, Ryan, un être idéaliste, naïf et bien intentionné, organise des interventions qui se retournent parfois contre lui, risquant ainsi de s’aliéner ceux qu’il aime. Au bout d’un an de fréquentations, il passe fiévreusement à l’acte avec Bradley (Eric Parker Bingham), ce qui le force à réévaluer sa foi et le plonge dans un tourbillon d’émotions... Dans son troisième long métrage, le réalisateur singapourien Joshua Lim trace un portrait convaincant du conflit entre la foi véritable et le fondamentalisme. Il filme les scènes de sexe de façon explicite et sensuelle, tandis que Cirillo, comédien chevronné, rend avec brio le profond émoi d’un homosexuel religieux aux prises avec un climat d’homophobie et d’hypocrisie. Lim plaide en faveur d’une foi plus inclusive et compatissante, et son film tombe à point nommé en cette période marquée par l’arrivée au pouvoir de régimes de droite influencés par la religion, aussi bien au Canada qu’à l’étranger. [-]

30 _15h00 | PGM 09 | Theatre Hall Concordia


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
The Sisters (Die Schwestern)
Manfred Hoschek | Autriche | 2009 | | 74 min | v.o.anglais, espagnole & allemande | s-t.a_en

Depuis la fondation de leur ordre, en 1979, pour lutter contre le VIH et le sida, les célèbres Sœurs de la perpétuelle indulgence ont établi des missions partout à travers ... [+]

Depuis la fondation de leur ordre, en 1979, pour lutter contre le VIH et le sida, les célèbres Sœurs de la perpétuelle indulgence ont établi des missions partout à travers le monde où elles servent avec brio, esprit et charité. Pourquoi portent-elles des masques blancs? Ce documentaire lève le voile là-dessus et montre de l’intérieur un organisme engagé à défendre des rapports sexuels protégés, les droits LGBT et l’art de la performance. Comme le dit l’une des premières sœurs, « Nous ne sommes pas du tout anti-catholiques. Nous sommes simplement contre la culpabilité, la haine et la négativité ». Suivant les sœurs à Berlin, à Montevideo (Uruguay) et à San Francisco, nous découvrons que partout, elles répandent le bonheur et une bonne dose d’humour. Comme le fait remarquer une sœur allemande, c’est plus facile de distribuer des condoms quand les gens savent que vous n’essayez pas de les draguer. En Uruguay, où le masque est une protection autant qu’une affirmation politique, les sœurs rencontrent l’homophobie et la persécution d’un public majoritairement catholique. Se préparant pour un rassemblement international à San Francisco visant à souligner le 30e anniversaire du groupe, les pétillantes sœurs réfléchissent au sens du mouvement, en termes à la fois personnels et collectifs. [-]

30 _17h00 | PGM 11 | Goethe-Institut


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Role/Play
Rob Williams | États-Unis | 2010 | | 85 min | v.o.anglais

Décor : l’habitat naturel de tout homme gai, soit un refuge discret doté d’une piscine, à Palm Springs. Entrent en scène Graham Windsor (le craquant Steve Callahan), un acteur jusque-là ... [+]

Décor : l’habitat naturel de tout homme gai, soit un refuge discret doté d’une piscine, à Palm Springs. Entrent en scène Graham Windsor (le craquant Steve Callahan), un acteur jusque-là dans le placard qui cherche à fuir un scandale sexuel lié à une cassette vidéo, et Trey Reed (Matthew Montgomery, Redwoods, Pornography: A Thriller), un militant en faveur du mariage gai récemment sorti d’un divorce qui a fait grand bruit. Alors qu’ils tentent d’échapper à la publicité négative, Reed et Windsor se retrouvent face à face dans leur cachette et ont tout le temps pour faire la conversation. Ils discutent ferme et échangent leurs points de vue et, au fur et à mesure que fusent les arguments, une attraction chimique dissout peu à peu leurs désaccords… Toutefois, les deux hommes n’ont pas été entièrement honnêtes quant à leurs dilemmes gais respectifs. Quand certaines vérités sortent accidentellement du sac, ils commencent à se voir sous un jour nouveau. Même si les culs bombés et les corps rebondis sont rarement garants d’un film portant à la réflexion, le compositeur et réalisateur Rob Williams a de toute évidence des choses importantes à dire. Malgré une coupe de cheveux pénitentiaire, le prolifique et musclé Montgomery livre une interprétation crédible du militant donneur de leçons, alors que Callahan dégage une chaleur masculine affable à la Rock Hudson. Avec son scénario substantiel et très actuel, Role/Play est un film extrêmement engageant qui obtient la cote « S » pour savoureux, sexy et spirituel. [-]

30 _17h00 | PGM 12 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Waiting 4 Goliath



 
Waiting 4 Goliath
Carl Garringan | Canada | 2009 | | 13 min | v.o. anglaise

Un rendez-vous galant pris en ligne se transforme en une attente aux proportions épiques dans ce court métrage qui nous révèle les joies d’obtenir (enfin) exactement ce que l’on veut. ... [+]

Un rendez-vous galant pris en ligne se transforme en une attente aux proportions épiques dans ce court métrage qui nous révèle les joies d’obtenir (enfin) exactement ce que l’on veut. [-]

30 _17h00 | PGM 12 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Role/Play




  HISTOIRES DE FILLES

SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Rewind
Cathy Boyde | Grande-Bretagne | 2009 | | 19 min | v.o. anglaise

Que se passe-t-il dans une relation lorsque le passé fait irruption dans le présent? Parfois, il faut tout simplement s’accrocher à l’empreinte que les autres laissent dans nos vies. ... [+]

Que se passe-t-il dans une relation lorsque le passé fait irruption dans le présent? Parfois, il faut tout simplement s’accrocher à l’empreinte que les autres laissent dans nos vies. [-]

30 _17h30 | PGM 10 | BAnQ
Également dans ce programme : 30 is the New 12, Buttery Top, One Night, Three Minutes, You Move Me



SITE OFFICIEL

 
One Night
Laura Jean Cronin | États-Unis | 2009 | | 14 min | v.o. anglaise

Une fille un peu perdue qui ne connaît pas trop bien ses limites se retrouve au beau milieu d’une scène de drague torride dans un bar. Le lendemain matin, les ... [+]

Une fille un peu perdue qui ne connaît pas trop bien ses limites se retrouve au beau milieu d’une scène de drague torride dans un bar. Le lendemain matin, les choses se présentent décidément très mal. [-]

30 _17h30 | PGM 10 | BAnQ
Également dans ce programme : 30 is the New 12, Buttery Top, Rewind, Three Minutes, You Move Me



SITE OFFICIEL

 
Buttery Top
Catherine Crouch & Kelly Hays | États-Unis | 2009 | | 4 min | v.o. anglaise

Les premiers rendez-vous amoureux sont toujours stressants, en particulier lorsque la belle invitée se pointe à dîner avec un pain tranché conventionnel. Un pain tranché! Cette histoire d’amour est-elle vouée ... [+]

Les premiers rendez-vous amoureux sont toujours stressants, en particulier lorsque la belle invitée se pointe à dîner avec un pain tranché conventionnel. Un pain tranché! Cette histoire d’amour est-elle vouée à l’échec? Un autre petit bijou déjanté de la réalisatrice de The Gendercater. [-]

30 _17h30 | PGM 10 | BAnQ
Également dans ce programme : 30 is the New 12, One Night, Rewind, Three Minutes, You Move Me



 
30 is the New 12
Shari Greicar | États-Unis | 2010 | | 30 min | v.o. anglaise

Vous avez 30 ans… Sortez votre vélo BMX, débarrassez-vous de vos faux amis et révélez au grand jour votre vraie nature. ... [+]

Vous avez 30 ans… Sortez votre vélo BMX, débarrassez-vous de vos faux amis et révélez au grand jour votre vraie nature. [-]

30 _17h30 | PGM 10 | BAnQ
Également dans ce programme : Buttery Top, One Night, Rewind, Three Minutes, You Move Me



BANDE-ANNONCE

 
Three Minutes
Jenn Garrison | États-Unis | 2009 | | 4 min | sans dialogue

Une danse exprimant le désir en suspens, minutée et chronométrée… en uniforme. ... [+]

Une danse exprimant le désir en suspens, minutée et chronométrée… en uniforme. [-]

30 _17h30 | PGM 10 | BAnQ
Également dans ce programme : 30 is the New 12, Buttery Top, One Night, Rewind, You Move Me



SITE OFFICIEL

 
You Move Me
Gina Hirsch | États-Unis | 2010 | | 13 min | v.o. anglaise

Deux meilleures amies au tempérament cynique sont résolues à récupérer les effets personnels de l’une d’entre elles chez une ex-blonde dangereusement séduisante. ... [+]

Deux meilleures amies au tempérament cynique sont résolues à récupérer les effets personnels de l’une d’entre elles chez une ex-blonde dangereusement séduisante. [-]

30 _17h30 | PGM 10 | BAnQ
Également dans ce programme : 30 is the New 12, Buttery Top, One Night, Rewind, Three Minutes




SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Behind the Blue Sky
Sean Devaney & Brandt Miller | Mongolie/États-Unis | 2009 | | 6 min | sans dialogue

Au rythme d’une bande sonore originale du groupe folk-rock Altan Urag, très populaire en Mongolie, Behind the Blue Sky raconte l’histoire d’amour secrète entre deux jeunes Mongols, l’un vivant en ... [+]

Au rythme d’une bande sonore originale du groupe folk-rock Altan Urag, très populaire en Mongolie, Behind the Blue Sky raconte l’histoire d’amour secrète entre deux jeunes Mongols, l’un vivant en ville et l’autre à la campagne. Pour assurer leur sécurité, les acteurs ont dû jouer en se dissimulant le visage avec le « khadag », écharpe bleue traditionnelle. [-]

30 _19h15 | PGM 13 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Children of God



SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Children of God
Kareem J. Mortimer | Canada/Bahamas | 2009 | | 104 min | v.o.anglais

Talentueux mais troublé, Johnny accepte le défi lancé par son professeur de ranimer sa passion artistique en séjournant sur l’idyllique île d’Eleuthera, dans les Bahamas. En cours de route, il ... [+]

Talentueux mais troublé, Johnny accepte le défi lancé par son professeur de ranimer sa passion artistique en séjournant sur l’idyllique île d’Eleuthera, dans les Bahamas. En cours de route, il renoue avec un ancien camarade de classe, le chaud lapin Romeo (Stephen Tyrone Williams), qui a quitté Nassau parce que sa famille insistait pour qu’il se marie. Après avoir contracté une maladie vénérienne de son mari Ralph, homme violent et furieusement homophobe, la dévote Lena (Margaret Kemp) s’enfuit à Eleuthera en « mission divine » – en fait, pour rendre visite à son beau-frère, le gentil et tendre Clyde. Mais Ralph choisit d’attiser les feux de la haine pour apaiser ses propres démons. Pris dans un tourbillon d’homophobie et de sexisme, ces personnages inoubliables vivent des problèmes interraciaux, religieux et sociaux qui reflètent une société en plein bouleversement. La réalisation assurée et sensible de Kareem Mortimer tire un jeu extraordinaire de toute sa distribution. La direction photo d’Ian Bloom est appuyée par le montage magnifiquement rythmé de Maria Cotaldo, et le film inclut des extraits télévisés relatant diverses manifestations contre les gais. Exposé impartial sur les motifs complexes qui sous-tendent la discrimination exercée à l’égard des gais, qui oblige ceux-ci à vivre leur sexualité dans le secret, Children of God a été fortement acclamé par la critique internationale et a fait des vagues partout aux Antilles. [-]

30 _19h15 | PGM 13 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Behind the Blue Sky




SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
The Owls
Cheryl Dunye | États-Unis | 2010 | | 67 min | v.o.anglais

La réalisatrice Cheryl Dunye (The Watermelon Woman) réunit ici une distribution de vedettes lesbiennes – Guinevere Turner, V.S. Brodie, Skyler Cooper, Deak Evgenikos – pour ce thriller expérimental se déroulant ... [+]

La réalisatrice Cheryl Dunye (The Watermelon Woman) réunit ici une distribution de vedettes lesbiennes – Guinevere Turner, V.S. Brodie, Skyler Cooper, Deak Evgenikos – pour ce thriller expérimental se déroulant à L.A. et dans le désert brûlant de la Californie. Il y a dix ans, Iris (Turner) était chanteuse dans le groupe lesbo-punk The Screech, aujourd’hui dissolu pour des histoires de fille et des excès de rock’n’roll. Sans le sou et alcoolisée, Iris est de retour à L.A. pour vendre la maison qu’elle partageait autrefois avec MJ (Brodie), son ex qui elle aussi faisait partie du groupe. Autre ex-Screecher, Lily (Lisa Gornick) a mis une croix sur ses habitudes de drogue et file le parfait bonheur avec Carol (Dunye). Malgré le bébé qu’elles projettent d’avoir, le couple s’étiole. Plus âgées mais plus sages, les lesbiennes de ce quatuor ont le vague à l’âme : elles cachent un secret qui sera bientôt découvert par un androgyne mystérieux du nom de Skye (Cooper). Projet créé par The Parliament Film Collective (co-fondé par Dunye pour soutenir des cinéastes et artistes gais), The Owls est un hybride fascinant de vérité et de fiction. Les interprètes interrompent le récit pour s’adresser directement au public, l’entraînant au cœur d’un charmant groupe d’esprits libres. [-]

30 _19h15 | PGM 14 | BAnQ


SITE OFFICIEL

 
Cameroun : sortie du Nkuta
Céline Metzger | France | 2010 | | 56 min | v.o.français

Incarnation même de la femme traditionnelle camerounaise, avec ses poignets ornés de bracelets et son boubou bleu vif, l’infatigable et inspirante féministe Alice Nkom est une défenseure des droits de ... [+]

Incarnation même de la femme traditionnelle camerounaise, avec ses poignets ornés de bracelets et son boubou bleu vif, l’infatigable et inspirante féministe Alice Nkom est une défenseure des droits de la personne LGBT de renommée internationale et la fondatrice de l’Association de défense des droits des homosexuels et du Collectif des familles d’enfants homosexuels. Au Cameroun, l’homosexualité est passible de peines pouvant aller de six mois à cinq ans de prison, et la détention sans procès est chose courante. Le documentaire de Céline Metzger, Cameroun : sortie du Nkuta examine les influences économiques, politiques et sociales qui ont créé un environnement aussi hostile et présente des personnes courageuses déterminées à vivre leur vérité malgré les fréquentes descentes et le viol « thérapeutique ». Portrait essentiel d’une Afrique qui se prend en main, ce trop court mais génial documentaire de Metzger ouvre un nouveau regard sur nos attentes et nos préjugés à l’égard de l’Afrique LGBT. Comme toujours, les femmes (gaies et hétérosexuelles) se battent pour défendre leurs droits et ceux d’autres membres de la société dans une lutte dont nous reconnaissons le caractère essentiel et que nous devons soutenir. [-]

30 _19h30 | PGM 15 | Goethe-Institut


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Other Nature (Tritiya Prakriti)
Nani Sahra Walker | États-Unis | 2010 | | 58 min | v.o. népalaise & anglais | s-t.a_en

Le pèlerinage spirituel en faveur des droits des personnes LGBT entrepris par les militants Badri Pun et Bhumika Shrestha au temple de Muktinath est à l’image de leur combat, à ... [+]

Le pèlerinage spirituel en faveur des droits des personnes LGBT entrepris par les militants Badri Pun et Bhumika Shrestha au temple de Muktinath est à l’image de leur combat, à la fois admirable et périlleux. République naissante, le Népal a adopté l’une des législations les plus progressistes d’Asie en matière de droits humains et des personnes LGBT. En 2008, la Cour suprême s’est prononcée en faveur des mariages de même sexe, et le gouvernement lui-même a créé une désignation officielle pour les personnes LGBT. Cependant, la mise en œuvre et l’application de ces lois se heurtent aux sentiments homophobes ancrés dans la société et à une résistance obstinée de l’État. Bien que le concept de « tritiya prakriti » ou « troisième sexe » existe depuis des millénaires, il ne protège pas réellement les minorités sexuelles contre les expulsions de l’école, le rejet par la famille, le harcèlement, les brutalités policières et le viol. Le documentaire de Nani Sahra Waller donne la parole à Sunil Babu Pant, premier député ouvertement homosexuel et fondateur de la Blue Diamond Society, à un couple butch-femme en fuite et à une soldate lesbienne. Le courageux parcours de ces personnes et l’urgence de leur combat politique nous donnent une leçon d’humilité et nous incitent à réfléchir face au tribalisme mesquin et à la complaisance politique dans lesquels sombrent trop souvent nos communautés. [-]

30 _20h45 | PGM 16 | Goethe-Institut


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Paulista (Quanto dura o Amor)
Roberto Moreira | Bresil | 2009 | | 83 min | v.o. portugaise | s-t.a_en

La candide et généreuse Marina (Sílvia Lourenço) renonce à son rôle de petit chaperon rouge dans un théâtre pour enfants de banlieue pour aller chercher fortune et gloire à São ... [+]

La candide et généreuse Marina (Sílvia Lourenço) renonce à son rôle de petit chaperon rouge dans un théâtre pour enfants de banlieue pour aller chercher fortune et gloire à São Paolo. Une rencontre providentielle l’amène à partager un appartement avec la radieuse mais réservée Suzanne (Maria Clara Spinelli). Véritable bourreau de travail, Suzanne hésite à révéler un secret potentiellement compromettant à sa douce et patiente amante Gil, tandis que Marina, fascinée par une chanteuse à perruque nommée Justine, se méfie de la relation que celle-ci entretient avec son patron, Nuno. Alors que nos trois « Paulistas » gèrent de leur mieux leur vie et leurs amours, la vue splendide sur l’Avenida Paulista dissimule les basses besognes de la rue dans ce conte éloquent sur le passage de l’adolescence à la maturité. Alliant somptueusement réalisme et romantisme, ce deuxième film de Roberto Moreira constitue une véritable ode visuelle à sa ville bien-aimée de São Paolo. Contrepartie tendre et sensible à Elvis & Madona, Paulista est au nombre des œuvres qui composent l’éblouissante programmation ibéro-américaine présentée cette année au Festival. Paulista s’inscrit également dans la lignée de Open et de You Choose par ses représentations puissantes, nuancées et positives de personnes gaies et transgenres. [-]

30 _21h00 | PGM 17 | BAnQ


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Handsome Harry
Bette Gordon | États-Unis | 2009 | | 95 min | v.o.anglais

Harry (Jamey Sheridan, the Ice Storm, Law & Order: CI), 52 ans et divorcé depuis longtemps, vit seul dans une petite ville de la côte est. Un jour, il reçoit ... [+]

Harry (Jamey Sheridan, the Ice Storm, Law & Order: CI), 52 ans et divorcé depuis longtemps, vit seul dans une petite ville de la côte est. Un jour, il reçoit un appel d’un ancien camarade de l’armée, Tom (Steve Buscemi). À la veille de mourir, Tom est tenaillé par le remords en raison du traitement qu’ils ont fait subir, avec trois autres amis, à David, un marin gai, à l’époque de leur jeunesse. Harry prend alors la route et renoue avec ses anciens compagnons d’armée. Ces rencontres se révèlent toutes plus catastrophiques les unes que les autres et ouvrent une succession de boîtes de Pandore qui laissent l’ensemble des protagonistes brisés et amers, en particulier Harry, de plus en plus tourmenté par le souvenir de la relation clandestine qu’il a eue jadis avec David et le rôle qu’il a joué dans la trahison qui a suivi. Tirant leurs influences des classiques des années 1970 que sont Husbands et The Killing of a Chinese Bookie, de John Cassavetes, la réalisatrice Bette Gordon et le scénariste Nicholas T. Proferes signent ici une œuvre à la fois sobre et empreinte d’une forte tension. Sheridan et le reste de la distribution – Aidan Quinn, John Savage, Karen Young, Titus Welliver et un merveilleux Campbell Scott – sont tout simplement excellents. Drame extrêmement maîtrisé sur les thèmes du remords, du pardon et de la rédemption, Handsome Harry raconte la tentative d’un homme de retrouver l’amour véritable qu’il a trahi et perdu. [-]

30 _21h30 | PGM 18 | Theatre Hall Concordia