par titre | 28 29 30 31 01 02 03 04 05 06 07 | par pays | par réalisateur.rice
 
 
 

SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
Undertow (Contracorriente)
Javier Fuentes-León | Pérou | 2009 | | 102 min | v.o. espagnole | s.-t.a_en

Dans le magnifique et pittoresque village de Cabo Blanco, au Pérou, le beau Miguel (envoûtant Cristian Mercado) est aux petits soins avec sa jolie femme Mariella (Tatiana Astengo), qu’il adore ... [+]

Dans le magnifique et pittoresque village de Cabo Blanco, au Pérou, le beau Miguel (envoûtant Cristian Mercado) est aux petits soins avec sa jolie femme Mariella (Tatiana Astengo), qu’il adore et qui est enceinte, de même qu’avec son amant clandestin, l’artiste anticonformiste Santiago (Manolo Cardona, le Brad Pitt colombien). Après s’être noyé accidentellement, Santiago se met à hanter Miguel, dont l’état mental met en branle la machine à rumeurs. Alors que le corps de Santiago émerge des flots, Miguel se trouve pris dans les tourbillons de l’homophobie, de la religion et de la tradition; il risque de perdre sa famille bien-aimée, le respect de la communauté et son statut, à moins qu’il accepte de condamner Santiago à un tourment éternel. Undertow explore ce qu’il en coûte de vivre dans le silence ou de vivre au grand jour, dans un monde où la mort n’est qu’un commencement… Ce premier film du réalisateur et auteur Javier Fuentes-León a récolté le Prix du public dans la catégorie Cinéma du monde à l’édition 2010 du festival de Sundance, et a récemment été choisi pour représenter le Pérou dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère aux Oscars de 2011. L’excellent directeur photo Mauricio Vidal met en valeur l’imposante beauté naturelle de la côte péruvienne en alternant judicieusement les plans d’ensemble majestueux et les jolis cadrages de carte postale. Alliage de Brokeback Mountain et de Ghost, Undertow donne le coup d’envoi au scintillant programme ibéro-américain offert cette année à image+nation 23, qui recèle d’autres joyaux cinématographiques tels que From Beginning to End et The Consul of Sodom. [-]

5 _17h00 | PGM 38 | Theatre Hall Concordia


BANDE-ANNONCE

 
Professor Godoy
Gui Ashcar | Brésil | 2009 | | 14 min | v.o. portugaise | s.-t.a_en

Après 25 ans d’enseignement des mathématiques au secondaire, le professeur Godoy voit son apparente stabilité perturbée par quelqu’un qui le force à regarder ses peurs et ses désirs en face. ... [+]

Après 25 ans d’enseignement des mathématiques au secondaire, le professeur Godoy voit son apparente stabilité perturbée par quelqu’un qui le force à regarder ses peurs et ses désirs en face. [-]

5 _19h00 | PGM 39 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : From Beginning to End (Do Come�o ao Fim)



SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
From Beginning to End (Do Come�o ao Fim)
Alu�zio Abranches | Br�sil/Argentine/Espagne | 2009 | | 95 min | v.o. portugaise | s-t.a_en

L�amour n�est jamais simple, mais rarement aura-t-il �t� aussi compliqu�! Dans cette magnifique histoire d�amour tabou, deux demi-fr�res voient la complicit� de leur enfance se transformer en passion adulte. M�me ... [+]

L�amour n�est jamais simple, mais rarement aura-t-il �t� aussi compliqu�! Dans cette magnifique histoire d�amour tabou, deux demi-fr�res voient la complicit� de leur enfance se transformer en passion adulte. M�me si six ans les s�parent en �ge, Francisco et Thom�s sont aussi proches que des jumeaux, ce qui n�est pas sans inqui�ter leurs parents au moment o� leur prog�niture atteint la pubert�. Quinze ans plus tard, la relation entre Francisco et Thom�s s�est intensifi�e, prenant un tournant intime et �rotique. Une trag�die vient alors donner libre cours � la grande attirance qui les unit et leur procure une consolation et un r�pit qui seront malheureusement de courte dur�e. Ils sont �prouv�s � nouveau par une longue s�paration quand Thom�s re�oit une invitation unique � r�aliser ses r�ves olympiques. Le sujet controvers� de l�inceste est abord� avec sensibilit� dans cette �uvre m�ditative et somptueuse tiss�e avec une grande finesse. R�alisateur br�silien salu� pour The Three Marias, Alu�zio Abranches ose aller plus loin que Donne-moi la main et Le clan. Une distribution �blouissante, une interpr�tation impeccable et la riche trame sonore d�Andr� Abujambra contribuent � maintenir cette histoire atypique d�amour inconditionnel � bonne distance de tout sensationnalisme, et lui conf�rent une belle authenticit�. [-]

5 _19h00 | PGM 39 | Theatre Hall Concordia
Également dans ce programme : Professor Godoy




SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
The Secret Diary of Miss Anne Lister
James Kent | Grande-Bretagne | 2010 | | 90 min | v.o.anglais

Film historique accompli, The Secret Diary of Miss Anne Lister raconte l’histoire véridique et passionnée d’Anne Lister (1791-1840), propriétaire foncière et industrielle du Yorkshire qui consigna en détail sa vie ... [+]

Film historique accompli, The Secret Diary of Miss Anne Lister raconte l’histoire véridique et passionnée d’Anne Lister (1791-1840), propriétaire foncière et industrielle du Yorkshire qui consigna en détail sa vie et ses amours saphiques dans un journal intime de quatre millions de mots. Le film, produit par la BBC, donne vie au journal d’Anne, rédigé en langage codé, et procure un aperçu intime de la vie d’une femme qui est considérée comme la première lesbienne moderne britannique. Mais attention : ce film dans lequel, à peine cinq minutes après le début, Anne (Maxine Peake) et sa bien-aimée Mariana (Anna Madeley, Affinity) s’éclipsent dans les bois pour s’adonner à des ébats clandestins torrides n’a rien d’une adaptation convenable en costume d’époque des romans de Jane Austen! À travers les amantes volages, les meilleures amies jalouses, les sinistres propriétaires miniers et les entreprises immobilières, Anne parvient à vivre sa vie envers et contre tous dans l’Angleterre de la Régence, ère tellement antérieure aux émeutes de Stonewall que l’on se croirait à l’âge de pierre. Avec ses images splendides, sa superbe distribution et son rythme trépidant, The Secret Diaries of Miss Anne Lister rend à merveille l’atmosphère fiévreuse et la passion effrénée qui caractérisent les idylles enlevantes des romans classiques britanniques, tout en dévoilant un chapitre caché de notre histoire lesbienne. [-]

5 _19h15 | PGM 40 | J.A. de Seve


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
BearCity
Doug Langway | États-Unis | 2010 | | 104 min | v.o. anglaise

Tyler (Joe Conti), acteur en herbe, quitte Chelsea et sa petite vie confortable pour aller explorer l’univers des hommes de la communauté Bear. Adopté par un couple haut en couleurs, ... [+]

Tyler (Joe Conti), acteur en herbe, quitte Chelsea et sa petite vie confortable pour aller explorer l’univers des hommes de la communauté Bear. Adopté par un couple haut en couleurs, le libidineux Brent (Brian Keane) et son poilu de mari Frank (Stephen Guarino), Tyler est accueilli par leur bande d’amis, dont Roger (Gerald McCulloch), inaccessible tombeur. Même s’il y a de l’électricité dans l’air, Roger hésite à admettre à son cercle d’hirsutes et musclés amis qu’il est attiré par le très glabre et maigrichon Tyler. Entre-temps, Carlos (James Martinez) et Michael (Gregory Gunter) se disputent en raison de la décision, prise par Michael, de subir une chirurgie. Alors que Brent et Frank finissent par accepter (à contrecœur) de se mettre en ménage à trois, les choses commencent à se corser… Le réalisateur primé Doug Langway livre un croisement fort amusant entre Sex and the City et West Side Story – avec beaucoup moins de vêtements griffés et beaucoup plus de fourrure. Traversant allègrement la grande division entre ceux qui ont des poils et ceux qui n’en ont pas, BearCity est une comédie romantique entraînante qui donne à voir ce qui se passe quand l’improbable devient possible. Avec en prime une apparition du beau Chris Martin de Project Runway. [-]

5 _21h30 | PGM 41 | Theatre Hall Concordia


SITE OFFICIEL
BANDE-ANNONCE

 
The Four-Faced Liar
Jacob Chase | États-Unis | 2010 | | 87 min | v.o.anglais

Bridget et Trip (deux amis coureurs de jupons), ainsi que Molly et Greg (un petit couple propret du Midwest) se rencontrent par hasard au café étudiant local, dans le West ... [+]

Bridget et Trip (deux amis coureurs de jupons), ainsi que Molly et Greg (un petit couple propret du Midwest) se rencontrent par hasard au café étudiant local, dans le West Village, à New York, et se lient d’amitié. Pendant que le très viril Trip et le très mignon Greg s’adonnent ensemble à des activités typiquement masculines (les sports et… des conversations sur la sodomie), Bridget, lesbienne affirmée, est loin de laisser Molly indifférente alors que les deux étudiantes effectuent ensemble un travail scolaire sur Les hauts de Hurlevent. Emily Peck (copie conforme de Scarlett Johansson) incarne avec beaucoup de profondeur Molly, une jeune hétéro un peu confuse mais bien intentionnée qui ne sait trop que faire devant l’attirance inattendue qu’elle éprouve pour sa copine. Bridget, quant à elle, a beau jouer les Casanova, mais elle a de la difficulté à contenir sa peur de s’attacher et de risquer la peine d’amour. Au fil d’une année scolaire pas comme les autres, le quatuor apprivoise avec force maladresses les défis de l’amitié, de l’amour et de l’honnêteté à travers de multiples revirements dramatiques. Nous les observons avec intérêt alors qu’ils gagnent en maturité et tentent de déterminer ce qu’ils veulent vraiment de la vie. Comédie dramatique à petit budget, pimentée d’excellents dialogues et coproduite et adaptée par Marja Lewis Ryan (Bridget) à partir de sa propre pièce, The Four-Faced Liar aborde de manière rafraîchissante les tourments de l’amour dans la grande ville. [-]

5 _21h30 | PGM 42 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : Dinner At Lucy’s



BANDE-ANNONCE

 
Dinner At Lucy’s
Stephanie Markowitz | Canada | 2009 | | 7 min | v.o. anglaise

Des airs d’opéra, un repas méticuleusement préparé, de l’alcool à volonté, quelques pas de danse et une attirance secrète. On ne s’attendrait à rien de moins d’un dîner chez Lucy. ... [+]

Des airs d’opéra, un repas méticuleusement préparé, de l’alcool à volonté, quelques pas de danse et une attirance secrète. On ne s’attendrait à rien de moins d’un dîner chez Lucy. [-]

5 _21h30 | PGM 42 | J.A. de Seve
Également dans ce programme : The Four-Faced Liar